Rappelez-vous notre article à propos du maire de Sao Paulo qui, exédé que sa ville soit défigurée par un placardage intensif de pubs, fait interdire toute forme de publicité visuelle tout en tolérant la présence des structures métalliques.

Cette action a prouvé toute l’importance de la forme : les marques étaient reconnaissables malgré l’absence de contenu visuel et textuel.

Ceci nous amène à une action plus récente. Le grand magasin Londonien Selfridges, désireux de lutter contre la sur-consommation (un comble), a décidé de retirer toute forme de visuel publicitaire (logo, texte, marque).

De nombreuses marques comme Heinz, Crème de la Mer, Clinique ou Levi’s ont accepté de jouer le jeu et d’effacer une grande partie de leur étiquette, tandis que d’autres comme Lanvin, Paul Smith et McQueen sont allés plus loin dans cette démarche en supprimant totalement toute forme de reconnaissance visuelle excepté la forme du packaging.

Pour les adeptes du jeu Quizz Logo, cette action est comme une partie réelle au sein même d’un magasin.