(par Louis Haffreingue)

Comment gagner le coeur de la plupart des internautes ? En leur offrant un moment de divertissement mettant en scène ce qu’ils préfèrent partager le plus sur le web : les chatons. DDB prend ainsi le parti de détourner ce phénomène 2.0 pour illustrer la posture de la marque avec humour et décalage.

Résultats : presque 2 millions de vues sur youtube.

Alors oui, je suis d’accord avec les septiques, les cyniques et les critiques, utiliser le potentiel des chatons pour valoriser une marque c’est pas l’idée du siècle. Mais c’est comme avec l’art contemporain : on se dit qu’on aurait pu le faire, ce carré blanc sur fond blanc… En tout cas j’ai bien ri, et c’est mignon, même si je préfère les chats en ragoût.

Niveau réalisation, un gros effort pour les décors, et le jeu des acteurs poilus est honorable. Ça paye.
Niveau humour, parmi toutes les blagues, double pouce pour «Catchete» (clin d’œil au film Machete).
On peut facilement s’imaginer les créatifs en train de se bidonner en lançant les propositions.

Je vous propose maintenant quelques spots de mon cru avec nos amis les chats :

L’art de la mise en situation :

La folie de Skittles :

Le cadeau mystère :

(par Louis Haffreingue)