(par Laura Plissart)

Bryan Buckley est l’un des réalisateurs de publicité le plus coté du moment (prenez-en de la graine).

En effet avec 37 récompenses lors du Festival de Cannes du Film Publicitaire (facile, un jour ce sera nous) il a réalisé plus de 40 spots lors de cette grande messe médiatique et il a été nommé l’année dernière Meilleur Réalisateur de film publicitaire par la presse professionnelle (rien que ça).

Ce fils de pub, sur les traces de son père, monte sa première agence à 22 ans (ça aide d’avoir papa qui travaille dans la pub) avant de se mettre à la production. Et environ 25 ans plus tard, il garde toujours un regard jeune et vif sur la pub qui n’abandonnera jamais, dit-il, quelles que soient ses ambitions dans le long métrage.

Il est devenu un héros de la réalisation publicitaire, grâce à son sens de l’humour bien à lui qui fait toute son originalité, la preuve :

Il a été promu Meilleur Réalisateur de pub de la décennie par le magasine Adweek.