(par Sébastien Duda)

Au placard Mr Malabar ! Après près de 40 ans de bons et loyaux services, la marque a décidé de se séparer de ce grand blond arien-gay-bodybuildé-qui-nous-rappelle-notre-enfance au profit d’un chat super-trop-top-méga-cool comme le disent les nouveaux tatoos inspirés des statuts Facebook. Pourquoi donc ce changement de direction surtout que ce chat et sa campagne de présentation ne sont pas très appréciés ? Sur la page Facebook d’ailleurs, les injures fusent a l’encontre de l’intronisation de Mabulle, notre chat-ridicule-aux-lunettes-de-soleil-et-vétu-de-sa-cravate-jaune…

Il y aurait-il un plan de com tordu derrière tout ce changement ? … Peut-être !

Peut-être un changement comme celui de la marque Gap (même si pour elle c’était totalement involontaire) qui avait décidé il y a quelques mois de changer son logo mais qui, suite à des milliers de plaintes d’internautes via Facebook, avait décidé d’annuler le projet. Un revirement qui lui a couté une campagne de pub à jeter à la benne mais qui a fait un buzz incomparable grâce auquel la marque s’était rapprochée de ses clients en montrant qu’elle écoutait ses consommateurs.

Ce nouveau graphisme digne des années ’80, semble donc étrange… D’autant que sur le site (www.malabar.fr), on nous raconte l’histoire de Mabulle, la nouvelle mascotte, mais on précise également que Mr Malabar est parti en retraite… Et sur la page Facebook Malabar, Mabulle nous confirme que Mr Malabar est effectivement en retraite mais qu’il ne faut pas l’enterrer si vite… Et pour finir, Mabulle ressemble étrangement à une mascotte de bubblegums portugais… Une sombre histoire de rachat de marque ou de fusion de société ?

En tout cas, une chose est sûre, ça fait parler de Malabar que l’on croyait enterré… Donc, c’est réussi !

Et vous, vous en pensez quoi ? Buzz, stratégie commerciale ou simple faute de goût ?