(par Simon Lamasa)

Aujourd’hui on va parler de racaille, de pub, d’allemagne, de radio, de rap, de grand mère et d’arthrite. Tout en un.

En effet, la dernière sensation du web nous vient d’Allemagne, c’est une grand-mère devenue star du rap sur internet en l’espace de quelques semaines (et surtout en l’espace d’une campagne de pub). Elle s’appelle Enkelschreck (à prononcer « aine queue shrek », et apparemment ça signifie « effroi de petit fils »^^). Elle a son propre site web, et évidemment son single « Acid on Wheels » et la vidéo qui va avec (bon, pour le coup c’est en Allemand alors on y comprend rien).
Ça ne s’invente pas me direz vous. Et bien si justement.

Tout ça nous vient de l’agence Lukas Lindemann Rosinski qui a mis au point cette opé pour redonner ses lettres de noblesse à un medium souvent trop mal considéré : la radio.
En effet, le but de l’agence était de prouver que l’ancêtre de la télévision est toujours un excellent moyen de communication, même face au net et ses réseaux sociaux.
Elle a donc acheté des espaces aux radios nationales pour y diffuser des spots invitant l’auditeur à aller sur le net et découvrir la grand-mère rappeuse.

Victoire !
La vidéo a déjà plus d’un million et demi de vues, et 10 000 fans sur la page facebook.

Bon, comme le dit l’ami (et excellent) Bonjour Planning chez qui j’ai dégoté cette opé, « je doute que la mécanique fonctionne véritablement comme prévu c’est à dire : écoute du spot radio –> regarder sur YouTube –> viralité ;  mais plutôt comme ceci : vue sur YouTube –> partage sur les réseaux –> viralité. »

En tout cas ça reste une opé bien sympathique et la case study est instructive et plus qu’agréable à regarder :

Suivez moi sur Twitter
Encerclez moi sur Google+
Filez moi des stages sur LinkedIn