(par Laura Plissart)

Après Super Size Me, qui dénonce la malbouffe en s’en prenant plus précisément à Mc Donald, le réalisateur Morgan Spurlock décide de s’en prendre à la pub, et plus particulièrement au placement de produit dans le cinéma. Un documentaire entièrement financé par la publicité et par le placement de produit… Que l’on peut donc ici qualifier de cynique.

Après sa présentation au festival de Sundance, celui-ci a été renommé Pom Wonderful (The Greatest Movie Ever Sold), un nom de jus de grenade bien américain (même pas envie d’essayer) qui serait, selon les dires, bon pour la santé (mais oui, et la marmotte met le chocolat dans le papier alu…). Bref, une enquête sur le placement de produit financé par les marques elles-mêmes, c’est pas beau ça ?!

NB: La sortie n’est pas encore prévue en France (cependant internet existe et le streaming aussi).