(par Simon Lamasa)

Derrière ce titre racoleur se cache en fait le vrai nom de cette opé pour la marque Magnum. Signée par l’agence « …………… » (je ne sais pas en fait, je n’ai pas réussi à trouver les responsables pour l’instant, l’info est trop fraiche), elle nous fait entrer dans la peau d’une jeune demoiselle (rien de douteux là-dedans, ne bavez pas) et partir à la « chasse au plaisir ultime ».

Jusque là, rien de bien original. Le mini jeu est plutôt bien réalisé, pas un poil long au chargement, et surtout amusant car on y conduit une voiture, un deltaplane, et évidemment la fameuse bonne meuf (toujours rien de douteux là non plus, arrêtez) que nous pouvons faire courir ou sauter (« faire sauter » pour ceux qui n’avaient pas compris.. Arrêtez de baver je vous dit). Tout ça pour attraper du chocolat.

Ce qui est original, c’est que l’on dirige la susnommée bonne meuf à travers non pas un univers créé par la marque Magnum mais bien des sites web, des vrais sites d’autres marques (pèle mêle YouTube, Dove, une marque de fringues, d’agence de voyages, etc.) donc je ne vous raconte même pas à quel point cette pub est une pub contenant elle même des pubs. On a probablement fait péter les records de placement de produits ici.

D’ailleurs c’est peut être pas très malin puisque tout ce déballage de sites et de marques fait qu’au final on en remarque aucune. Surtout qu’on est vachement plus occupé à essayer de choper du chocolat.

Mais bon, faites vous votre idée, ça se passe par ici.